Agri-Elec

Thème

Conception basée sur la connaissance de piles à combustible microbiennes pour la production d’électricité à partir de déchets des filières agricole et forestière.

Financement & durée

ANR “Bioénergie” (2009-2012)

Responsable scientifique

Alain Bergel – Laboratoire de Génie Chimique / CNRS-INPT.

Pour EcoFoG : Christophe Roos

Partenariat scientifique

  • LGC, CNRS-Université de Toulouse
  • LEMiRE, CEA/IBEN-CNRS-Univ. Aix-Marseille II, Cadarache
  • CEA-Saclay
  • EcoFoG, Université des Antilles et de la Guyane, Cayenne
  • Centre Technique du Papier, Grenoble
  • PaxiTech SAS, Grenoble
  • LCA, INRA-Université de Toulouse

Présentation du projet

Les piles à combustible microbiennes (PCM) convertissent directement en énergie électrique l’énergie issue de l’oxydation d’une grande variété de matières organiques de très bas coûts disponibles dans les sédiments, les sols, les effluents urbains ou industriels. La catalyse des réactions d’oxydation est assurée par le développement de micro-organismes électro-actifs à la surface de l’anode.

Le projet Agri-Elec mobilise les compétences complémentaires de sept partenaires pour développer des PCM capables d’utiliser comme combustible des déchets des filières agricoles et forestières. Un premier objectif vise à avancer dans la compréhension fondamentale des mécanismes de catalyse électro-microbienne en particulier en couplant les techniques d’investigation électrochimiques avec les outils de la biologie moléculaire pour optimiser les propriétés électrochimiques de biofilms microbiens. Le but ultime est de mettre en oeuvre ces connaissances pour concevoir une PCM exploitant des effluents d’industries papetières et diverses fractions de résidus agricoles.

DiaryTous les événements

News items Toutes les brèves