Origine et maintien de la biodiversité

L’objectif de ce module est de comprendre comment les différentes théories utilisées pour expliquer les patterns de biodiversité observés sont nées, d’en comprendre la philosophie et les fondements mathématiques, de voir les limites de chacune d’elles et de comprendre dans quel contexte scientifique elles ont émergé. Ces théories seront ensuite déclinées pour expliquer les phénomènes de structuration spatiale et de dynamique forestière à l’échelle du gène, de l’espèce et des communautés.

Diversité et distributions

Ce cours présente les distributions d’abondance des espèces qui décrivent la biodiversité et les modèles écologiques et statistiques sous-jacents.
Les mesures de diversité sont ensuite traitées en détail : diversité neutre, phylogénétique, fonctionnelle et décomposition de la diversité. Une théorie générale de la mesure de la diversité par l’entropie est développée. Enfin, les méthodes d’estimation de la biodiversité à partir de données d’inventaire sont appliquées avec R.

Enseignant : Eric Marcon

Durée : 14 heures.

Génétique écologique

Le cours est conçu pour fournir aux étudiants du master une compréhension globale de l’utilisation des outils moléculaires dans l’étude des processus écologiques, en mettant l’accent sur la présentation des programmes de recherche actuels en cours au laboratoire de génétique écologique et de génomique de l’UMR EcoFoG.
Le cours vise à montrer que les outils moléculaires jouent un rôle majeur dans l’étude de la biodiversité. L’étudiant 1) est capable de comprendre et d’évaluer des publications d’écologie moléculaire ; 2) il apprend les bases du design expérimental pour les projets éco-évolutifs ; 3) il a des notions de base sur la façon dont les données moléculaires sont analysées.

Classe 1 : Diversité génétique et génétique des populations. Gamme de techniques moléculaires, outils moléculaires et marqueurs moléculaires. Exemples

Classe 2 : Concept d’espèce et processus de spéciation. Phylogénie, codes-barres et métabarcodage des espèces. Exemples.

Classe 3 : Transcriptomique : assemblage du transcriptome, expression génétique et génétique/génomique adaptative. Exemples.

Enseignant : Niklas Tysklind

Durée : 7 heures 30.

Interactions biotiques

L’objectif de ce cours est d’améliorer la compréhension des étudiants de la diversité et des rôles des interactions interspécifiques dans les écosystèmes. Ce cours fournit les bases pour comprendre le rôle des processus écologiques et évolutifs sur les interactions entre espèces en intégrant la théorie et les études empiriques, en utilisant une variété d’exemples avec un accent particulier sur le mutualisme. L’accent sera mis sur les écosystèmes tropicaux où les interactions biotiques exercent des pressions de sélection plus intenses. Les interactions seront interprétées à la fois dans leur cadre écologique, à un moment donné, et comme le résultat de l’évolution passée entre les espèces impliquées. Si les interactions sont caractérisées comme instables, ce cours illustrera certains mécanismes qui permettent leur stabilité dans le temps. Enfin, les interactions entre espèces seront abordées plus en détail à travers plusieurs études de cas.

Enseignant : Céline Leroy

Durée : 6 heures.

DiaryTous les événements

August 2022 :

Nothing for this month

July 2022 | September 2022

News items Toutes les brèves