Prérequis

Le niveau des cours est assez élevé : l’objectif est de dispenser aux étudiants des enseignements à la pointe de la connaissance actuelle, en phase avec l’actualité de la recherche. Notre approche est très formelle, avec un recours systématique aux modèles mathématiques pour appuyer l’argumentation écologique. Un travail personnel soutenu est nécessaire pour assimiler complètement les cours.

Le volume horaire ne permet pas de remise à niveau systématique. Les prérequis décrits ci-dessous sont nécessaires. En cas de besoin, complétez vos connaissances comme nous vous l’indiquons.

Connaissances en écologie fondamentale

L’écologie sera abordée sous l’angle de la modélisation, sans rappels des notions supposées connues par les étudiants en fin de master 1. Si tel n’est pas le cas, nous conseillons vivement aux étudiants concernés de se plonger pendant leurs vacances dans un ouvrage d’écologie générale. Le livre de Serge Frontier et al. constitue une excellente remise à niveau sur ce point.

Statistiques

Des connaissances solides en statistiques descriptives et probabilités (variables aléatoires, échantillonnage, biais) sont indispensables à la bonne compréhension des concepts de modélisation et des méthodes statistiques qui vous seront présentés lors de ce master 2. Sur ce point, une bonne compréhension des enseignements de niveau licence de Biologie nous semble suffisante. Cependant, si votre cursus vous semble particulièrement pauvre en enseignements de statistiques et/ou si vous pensez qu’une remise à niveau vous serait profitable, un ensemble de cours de niveau licence est disponible en ligne.

Le logiciel R

Le logiciel d’analyse de données utilisé par tous les enseignants lors du master sera R. Il est très important que vous arriviez en Guyane avec un certains nombre de réflexes de programmation avec ce logiciel : charger et sauvegarder des données et des graphes, manipuler une matrice, un data frame (filtrer, sélectionner, compléter sous conditions....), faire des graphique de base (histogramme, courbe, boxplot...), faire une boucle “For”. qui nous permettront d’être opérationnels rapidement. Pour ce faire, nous vous suggérons de pratiquer l’excellente “Introduction à R et au tidyverse” réalisée par Julien Barnier (accès en ligne ou en pdf). Ceux d’entre vous qui ont déjà manipulé R se rendront directement aux chapitres où ils sont moins à l’aise. Nous conseillons aux autre de suivre l’enseignement de manière linéaire (du début à la fin sans sauter de chapitre) puisque cette introduction a été conçue dans cet esprit.

Goût pour la formalisation

La modélisation sera l’approche généralement utilisée pour la présentation des théories écologiques. Les étudiants ne doivent pas être rebutés par l’approche mathématique des problèmes.

Attrait pour la forêt

La semaine (facultative) d’introduction au Master 2, les projets tutorés et la tournée de terrain en Ecologie Appliquée comprennent des phases de terrain en Forêt Tropicale Humide.

DiaryTous les événements

News items Toutes les brèves