Anib@rosa

Thème

Valorisation du bois de rose en plantation.

Financement & durée

Feder : 2011-2013.

Responsable scientifique

Nadine Amusant

Partenariat scientifique

UMR Ecologie des Forêts de Guyane.

UMR Botanique et bio-informatique de l’architecture des plantes (UMR Amap).

Unité de recherche Production et valorisation des bois tropicaux (UR 40).

ONF.

Présentation du projet

Le bois de rose (Aniba rosaeodora Ducke) est intimement lié à l’histoire de la Guyane et a occupé une place importante dans son économie pendant près d’un siècle (19ème – 20ème). L’huile essentielle issue du bois de rose présente sur le sol guyanais était particulièrement prisée par l’industrie de la parfumerie de luxe, du fait de la présence majoritaire du linalol lévogyre qui présente des caractéristiques olfactives exceptionnelles.

Cette espèce est une ressource à fort potentiel économique, néanmoins une contrainte majeure demeure : elle est inscrite sur la liste des espèces protégées en Guyane (arrêté ministériel 9/04/2001) et est interdite à l’exploitation. Par ailleurs, le Brésil seul producteur d’huile essentielle de bois de rose, a demandé l’inscription de cette dernière sur la liste II (espèce en danger) de la CITES. Aussi, Les industriels sont en attente d’une filière durable de production d’huile essentielle.

Ce projet Anib@rosa, se propose à partir de l’étude de plantations de bois de rose existantes déterminer les conditions stationnelles favorables à une production optimale de biomasse mais aussi d’huile essentielle de qualité, qui réponde aux besoins des professionnels. Par une approche complémentaire basée sur l’utilisation de marqueurs génétiques et le management par la qualité, nous proposerons des outils de traçabilité permettant de certifier l’origine des arbres depuis la graine jusqu’à la phase de production de l’huile essentielle. Ces outils de traçabilité seront appliqués sur des sites pilotes de démonstration, établis selon une approche en agroforesterie.

Outre l’identification les gènes impliqués dans les voies de biosynthèse du linalol lévogyre en fonction des différents organes de l’arbre, l’étude des marqueurs moléculaires permettra par la même occasion d’établir de nouvelles approches pour améliorer les stratégies de sélection de bois de rose à haute teneur en linalol lévogyre.

Objectifs scientifiques :

  • Identifier les conditions stationnelles favorables à une production optimale de biomasse et d’huile essentielles de qualité (haut rendement en linalol lévogyre)
  • Proposer des outils de traçabilité basée sur l’étude des marqueurs moléculaires
  • Mise en place des outils de traçabilité sur des sites pilotes de démonstration selon une approche en agroforesterie.
  • Étudier la faisabilité socio-économique de la mise en place d’une filière bois de rose en tenant compte de contraintes liées à l’environnement guyanais : approche micro et macro économique.

View online : Site web du projet

DiaryTous les événements

News items Toutes les brèves