Soutenance de Master2 EFT

Les variables environnementales permettant d’expliquer la variabilité spatiale de la biomasse forestière en Guyane (site de Counami)

Vincent GUERRERE

Dans un objectif de développement de la carte de la biomasse aérienne forestière de Guyane, les questions de définition des unités paysagères de référence et les changements d’échelles sont primordiaux. Nous avons opéré dans la continuité du travail fourni récemment en Guyane par la carte des habitats (Guitet, à paraître), définition qui part du postulat qu’une typologie géomorphologique, donc une approche paysagère, permet de définir des conditions homogènes représentatives d’un habitat (composition floristique, structure…). C’est ainsi que 6 grandes formations géomorphologiques regroupent 12 unités paysagères, constituées de 84 unités de reliefs.

Nous avons profité des inventaires du site de Counami (411 placettes de 0.3 ha sur 12 240 ha) comme cas d’étude et nous nous sommes placés sur une unité de relief particulière représentative d’un habitat spécifique. Cet inventaire systématique à fort taux de sondage, est un cadre idéal pour tenter d’expliquer les structures forestières en fonction des conditions du terrain. Ainsi chaque parcelle a été caractérisée, lors de sa création dans les années 1999, par un certain nombre de descripteurs écologiques semi-quantitatifs, auxquelles nous avons ajouté des variables issues du SIG et de la télédétection.

L’objectif de la l’étude est de définir les variables environnementales qui permettent d’expliquer la variabilité spatiale de la biomasse à l’échelle d’un massif.

Centre de Documentation (Campus de Kourou)

DiaryTous les événements

News items Toutes les brèves

  • Journée des doctorants

    Le jeudi 10 janvier 2018, tous les doctorants, résidents ou hébergés par l’UMR EcoFoG, nous (...)

  • Fin du FTH 2017

    La fin du FTH approche à grands pas. Après 1 mois riche en pratiques, découvertes, cours (...)

  • Début FTH 2017

    En ce jour du dimanche 3 septembre 2017, nous avons vu l’arrivée de nos 25 nouveaux stagiaires (...)