Nicolas Hourizadeh

Thèse soutenue le 15 décembre 2015

Valorisation du traitement d’eaux usées à partir de piles à combustibles microbiennes benthiques.

Le traitement des déchets urbains domestiques et/ou industriels sera probablement le défi du 21eme siècle. Chaque année l’Homme créé plus de déchets par son comportement et par l’activité des entreprises répondant à des besoins également croissants. La valorisation des déchets est d’autan plus importante que leur traitement a un coût énergétique mais également écologique contribuant à l’appauvrissement des ressources fossiles.
Ces travaux s’inscrivent donc dans l’association du traitement de déchets urbains par le biais de stations d’épurations et de lagune et de leurs valorisations sous forme d’énergie électrique. Cette dualité est rendu possible grâce à la présence de bactéries traitant biologiquement les déchets et possédant un métabolisme susceptible de libérer des électrons responsables de la génération d’électricité.

FSE Guyane {PNG}Union Européenne {PNG}

Cette thèse est cofinancée par l’Union Européenne.

DiaryTous les événements

News items Toutes les brèves