Exposé Chercheur Invité

Couplage de procédés pour l'éco-concentration d'actifs polyphénoliques de trois plantes issues de la biodiversité ivoirienne.

Adima Amissa Augustin (Institut national Polytecnique de Yamoussoukro, Côte d'Ivoire)

En Côte d’Ivoire et dans les pays limitrophes, diverses variétés de plantes produisent dans diverses parties végétatives des composés polyphénoliques de couleur rouge, notamment dans les pétales de fleurs d’Hibiscus sabdariffa, et de Delonix regia (Flamboyant) et dans les feuilles de Carapa procera. Ces substrats végétaux font partie de la biodiversité de ces pays africains qui est généralement utilisée pour la fabrication locale d’extraits aqueux aux vertus traditionnellement connues comme curatives ou préventives ou qui sont utilisés comme ingrédients cosmétiques ou comme compléments alimentaires.

Des procédés couplés d’extraction-concentration en phase aqueuse, incluant les techniques séparatives membranaires – TSM, sont mis en œuvre à l’échelle pilote pour optimiser les conditions de fabrication de concentrés d’actifs hydrosolubles (polyphénols) dont on a analysé la composition et caractérisé les structures moléculaires des constituants. Le procédé membranaire utilisé, intègre une opération de microfiltration tangentielle (MFT) sur membrane en céramique (P19-60; 0,2 µm; S=0,3 m2), et une osmose inverse (OI) sur membrane organique (SW 30, S=2 m2). Dans un tel procédé, l’eau, solvant d’extraction est régulièrement recyclée. Et les flux de concentration (par batches) sont importants (16 < JOI < 20 L.h-1.m-2 à 20°C) voire intéressants pour entrevoir une exploitation à l’échelle industrielle. En conséquence, les acquis scientifiques et techniques de ces travaux ont été capitalisés et vulgarisés via un projet de développement socio-économique (Projet FSD) en milieu villageois.

Ce projet, financé par l’ambassade de France en Côte d’Ivoire a eu pour bénéficiaires, les associations des femmes des villages de la région Centre et a été mis en œuvre grâce à une collaboration scientifique entre le CIRAD (UMR GPEB, Montpellier/France) et l’INP-HB (Laboratoire de Chimie, Yamoussoukro/RCI).

Lieu

DiaryTous les événements

News items Toutes les brèves

  • Journée des doctorants

    Le jeudi 10 janvier 2018, tous les doctorants, résidents ou hébergés par l’UMR EcoFoG, nous (...)

  • Fin du FTH 2017

    La fin du FTH approche à grands pas. Après 1 mois riche en pratiques, découvertes, cours (...)

  • Début FTH 2017

    En ce jour du dimanche 3 septembre 2017, nous avons vu l’arrivée de nos 25 nouveaux stagiaires (...)