Pré-soutenance de thèse

Diversité et Evolution de l’Eperua falcata en Guyane française

Louise Brousseau (INRA)

En forêt tropicale humide, les facteurs gouvernant l’évolution des espèces d’arbres restent à ce jour largement méconnus. L’influence relative des processus neutres et adaptatifs est continuellement débattue. En particulier, l’influence possible de processus adaptatifs associés aux variations topographiques locales attire beaucoup d’attention : alors que les bas-fonds sont constitués de sols hydromorphes soumis à des engorgements permanents ou saisonniers, les terre-fermes subissent de forts drainages verticaux et latéraux conduisant à des conditions de sécheresse édaphique. Ces variations environnementales sont communément associées à des modifications de structure et de composition des communautés végétales entre micro-habitats, et sont supposées être à l’origine du processus de spéciation sympatrique. Cependant, l’hypothèse de l’adaptation locale n’a jamais été abordée au niveau intra-spécifique chez les arbres tropicaux. Dans cette étude, j’ai étudié la structuration génétique au niveau moléculaire et phénotypique d’un arbre de forêt tropicale de Guyane française : l’Eperua falcata.

Salle Silvolab (Campus de Kourou)

Louise Brousseau fera sa soutenance académique le 10 décembre à l’Université de Lorraine (Nancy)

DiaryTous les événements

News items Toutes les brèves

  • Journée des doctorants

    Le jeudi 10 janvier 2018, tous les doctorants, résidents ou hébergés par l’UMR EcoFoG, nous (...)

  • Fin du FTH 2017

    La fin du FTH approche à grands pas. Après 1 mois riche en pratiques, découvertes, cours (...)

  • Début FTH 2017

    En ce jour du dimanche 3 septembre 2017, nous avons vu l’arrivée de nos 25 nouveaux stagiaires (...)