Exposé Chercheur UMR

Compétitions interspécifiques impliquant les larves du moustique tigre Aedes aegypti: Effets de la composante spatiale et temporelle ?

Stanislas TALAGA (UAG)

Dans le contexte actuel d’urbanisation galopante, les modifications de l’habitat engendrées par les activités humaines entrainent inexorablement des bouleversements structuraux au sein des communautés. Ces modifications tendent dans la majorité des cas vers une simplification des communautés, synonyme d’une augmentation de la réceptivité du milieu face à l’invasion d’espèces exotiques. Le moustique tigre Aedes aegypti est le principal responsable des nombreux cas de dengue chaque année dans le monde. En Guyane française, on retrouve cette espèce exotique au stade larvaire en interaction avec de nombreuses espèces de macroinvertébrés natives. Je présenterai ce vendredi l’état des connaissances actuelles sur les interactions interspécifiques qu’entretiennent les larves d’Ae. aegypti avec le reste de la communauté de macroinvertébrés aquatiques. Je traiterai ensuite l’importance des composantes spatiale et temporelle pour expliquer les événements de compétition. Enfin, je terminerai en abordant les expérimentations en cours et à venir pour tester les effets traits-dépendant de la compétition interspécifique sur le développement des larves d’Ae. aegypti.

Salle Silvolab (Campus de Kourou)

Visio conférence

Adresse IP 193.48.95.84
Numéro de la conférence 7595
Mot de passe 321

DiaryTous les événements

News items Toutes les brèves

  • Journée des doctorants

    Le jeudi 10 janvier 2018, tous les doctorants, résidents ou hébergés par l’UMR EcoFoG, nous (...)

  • Fin du FTH 2017

    La fin du FTH approche à grands pas. Après 1 mois riche en pratiques, découvertes, cours (...)

  • Début FTH 2017

    En ce jour du dimanche 3 septembre 2017, nous avons vu l’arrivée de nos 25 nouveaux stagiaires (...)