William Montaigne

Soutenance de thèse : 15 décembre 2011

Diversité génétique et adaptation au milieu chez les arbres forestiers tropicaux : étude chez le genre Virola (Myristicaceae)

L’adaptation au milieu des espèces d’arbres forestiers et leur potentiel de faire face aux changements du milieu déterminent à la fois la structure des communautés végétales intertropicales et le potentiel d’adaptation de ces communautés aux changements globaux. La diversité de la capacité de réponse au milieu de la part des arbres tropicaux commence à être élucidée, et en particulier il a été montré que des espèces du même genre se différencient sur l’axe des contraintes hydriques (engorgement/sécheresse); par ailleurs, il est possible de différencier génétiquement, sur la base de marqueurs neutres, des espèces très proches phylogénétiquement mais ayant des préférences écologiques différenciées.

Les Myristicacées sont une famille botanique répandue en Amérique du Sud et centrale, dont les espèces peuvent se différencier pour leurs préférences de milieu et par rapport à la contrainte hydrique. Certaines espèces de cette famille sont fortement exploitées pour leur bois. Leur distribution et les mécanismes qui ont contribué à leur expansion dans les forêts néotropicales représentent donc un bon modèle pour étudier les mécanismes à la base du fonctionnement des écosystèmes tropicaux et pour aborder la question de la conservation face à la fois à la pression d’exploitation et aux changements climatiques.

Des séquences de gènes potentiellement impliqués dans la réponse à l’environnement (contraintes hydriques) ont déjà été isolés chez le genre Virola (Myristicaceae) à l’UMR EcoFoG, et d’autres sont en cours d’isolement.
Dans le cadre de ce programme de thèse, la variabilité de gènes potentiellement impliqués dans l’adaptation aux stress environnementaux sera étudiée chez le « complexe d’espèces » des Virola, à l’échelle régionale pour en évaluer le rôle dans la différenciation des espèces du complexe et dans l’adaptation de chaque espèce à son milieu. En parallèle, des marqueurs moléculaires « neutres » seront utilisés pour étudier les relations phylogéniques des Virola de Guyane française.

Mots-clés : diversité génétique, « complexe d’espèces » Virola, adaptation, stress environnemental.

Directeurs de thèse

  • SCOTTI Ivan ( encadrant principal)
  • SCOTTI-SAINTAGNE Caroline (co-encadrante)

Thèmes de recherche

génétique des populations, phylogénie, phylogéographie, génétique écologique.

Derniers Diplôme obtenus

  • Master 2 Recherche « Biodiversité tropicale », parcours terrestre, Université des Antilles et de la Guyane
  • Licence Sciences de la Vie et de l’Environnement, mention Biologie, parcours Biologie des Organismes, Université de Rennes1

Publications dans des revues scientifiques

Anciennes thématiques de recherche : biodiversité fonctionnelle, écologie comportementale, gestion des territoires

  • TILLON J., LAMBEETS K., MONTAIGNE W., MAELFAIT J.-P. and BONTE D. (2010) Habitat structure modified by an invasive grass enhances inundation withstanding in a salt-marsh wolf spider. Biological Invasions 12: 3219-3226.
  • TILLON J., MONTAIGNE W. and RENAULT D. (2009) Hypoxic coma as a strategy to survive inundation in a salt-marsh inhabiting spider. Biology Letters 5(4): 442-445.

Participations à des colloques scientifiques

Présentations orales

  • VEDEL V., MONTAIGNE W.* and SCOTTI I. (2010) From gene regulation to Tropical Rainforest biodiversity conservation. In Association for Tropical Biology and Conservation (July 19-23 2010), Bali: Indonesia (*as speaker).
  • MONTAIGNE W., SCOTTI-SAINTAGNE C. and SCOTTI I. (2009) Adaptation à un gradient hydrique chez le genre Virola (Myristicaceae). In Le petit pois déridé (31 août-3 septembre 2009), Grenoble: France.
  • SCOTTI I., LECLERC T., VIMAL R., MONTAIGNE W., TROIPOUX V. and CAZAL S.O.(2008) The effects of forest disturbances on spatial genetic structure in Jacaranda copaia. In Association for Tropical Biology and Conservation (June 9-13 2008), Paramaribo: Surinam.

Posters

  • MONTAIGNE W., SCOTTI-SAINTAGNE C. and SCOTTI I. (2010) Which historical processes led to the actual genetic organization in Virola species (Myristicaceae) in French Guiana? . In Association for Tropical Biology and Conservation (July 19-23 2010), Bali: Indonesia.
  • MONTAIGNE W., SCOTTI-SAINTAGNE C., AUDIGEOS D. and SCOTTI I. (2009) Selection of a candidat gene linked to water stress in the Virola genus (Myristicaceae). In International Conference Knowledge-Based Management of Tropical Rainforests (November 22-28 2009) Cayenne: French Guiana.
  • MONTAIGNE W., RENAULT D. and PÉTILLON J. (2007) Comparison of flooding resistance in salt-marsh (Arctosa fulvolineata and Pardosa proxima) and forest (Pardosa lugubris) spiders (Araneae : Lycosidae). In 17th International Colloquium of Arachnology (August 5-10 2007) São Pedro: Brazil.

Rapports de stage

  • MONTAIGNE W. (2008) Effets de l’exploitation sur la structure démographique et génétique de populations de l’arbre forestier Virola Michelii. In Rapport de Master2 (soutenu le 26 juin 2008), Université Antilles-Guyane, Pointe-à-Pitre: Guadeloupe, France.
  • MONTAIGNE W. (2007) Comparaison de la résistance à l’immersion chez des araignées de marais salés (Arctosa fulvolineata et Pardosa purbeckensis) et de milieu forestier (Pardosa lugubris) (Aranea: Lycosidae). In Rapport de Master1 (soutenu en juin 2007), Université de Rennes1, Rennes: France.

View online : Télécharger la thèse

DiaryTous les événements

News items Toutes les brèves