Axe Chimiodiversité Fonctionnelle & Applications (CFA)

La chimiodiversité du vivant se définit comme la diversité des composés chimiques présents dans les organismes vivants. En Amazonie, à l’instar de la biodiversité, cette chimiodiversité est extrêmement riche et représente, d’un point de vue fonctionnel, l’un des supports de la plupart des interactions biotiques à des niveaux s’échelonnant de l’individu à la communauté. L’objet de cet axe est donc multiple : décrire la chimiodiversité amazonienne, comprendre la nature des interactions qu’elle matérialise, et initier le développement d’applications bioinspirées.

L’axe CFA s’intéresse aux approches inter- et pluridisciplinaire en associant la chimie des substances naturelles à d’autres sciences telles que l’écologie, les sciences du bois, la pharmacologie, et la microbiologie. Les principaux thèmes sont les suivants :

  • Analyse des patrons de diversité chimique et de leurs dynamiques au sein des populations
  • Identification des systèmes moléculaires de défense et de communication dans les interactions biotiques (pollinisation, duraminisation, symbioses, mutualismes …)
  • Identification des systèmes moléculaires impliqués dans les interactions plantes-hommes-pathogènes sur des bases ethnopharmacologiques
  • Utilisation d’approches intégratives en écologie fonctionnelle, en chimie et en ethnopharmacologie dans la lutte contre différents pathogènes et leurs vecteurs.

L’un des aspects fondamentaux de cet axe repose sur le choix et la mise en place de méthodes nécessaires au développement de chacun des sujets abordés, qu’elles soient analytiques (SPME/GC/MS, métabolomique par RMN et MS, imagerie TOF-SIMS) ou expérimentales (tests antiparasitaires, insecticides, fongicides …), présentes en Guyane ou développées dans les équipes collaboratrices des acteurs de l’axe CFA.

Animateurs:

AgendaTous les événements