Comprendre la stabilité du bois face à l’humidité

Connaître le retrait ou le gonflement du bois en fonction de l’humidité (ce que l’on appelle la stabilité dimensionnelle) est primordial pour de nombreux usages du bois.

Dans un article publié dans Plos One, des chercheurs de l’UMR EcoFoG ont démontré que chez la bagasse (Bagassa guianensis), une espèce de bois guyanais à croissance rapide, les métabolites secondaires, dont la fonction principale est de défendre l’arbre contre les attaques extérieures, permettent également de bloquer le retrait. Ils confèrent ainsi à la bagasse une grande stabilité. Ces résultats, dont la méthode sera étendue à une large diversité d’arbres, montrent l’intérêt de décrire la biodiversité en effectuant une analyse approfondie des propriétés des bois afin de découvrir des espèces prometteuses qui pourront être plantées à l’avenir.
Ils seront publiés dans PLOS ONE le 23 mars 2016.

View online : En savoir plus...

DiaryTous les événements