La pollution aux phtalates atteint aussi les réserves naturelles présumées vierges

Le quotidien Le Monde consacre dans son édition du 12 décembre 2016 un article sur le problème de la pollution par phtalates, dont des traces ont été détectées chez des fourmis de la Réserve naturelle des Nouragues. L’article fait référence à une étude récemment publiée dans la revue scientifique Environmental Science and Pollution Research, Selon les chercheurs, auteurs de l’étude, dont Alain Dejean, la présence de phtalates dans des zones isolées de forêts humides intactes est le témoin d’une dispersion mondiale, sous forme gazeuse ou associées à des particules atmosphériques, de ces polluants sous l’effet du vent. Ces résultats ont pu être obtenus en échantillonnant des fourmis dans divers sites de Guyane française.

Voir en ligne : Publication dans Environmental Science and Pollution Research

AgendaTous les événements