Soutenance de Thèse

Marina Ciminera ( Université de Guyane, Feder Guyane, Labex Ceba , Collectivité Territoriale de Guyane, PNRG)

Les pullulations de papillons de nuit du genre Hylesia, appelés « papillon cendre », constituent un problème récurrent de santé publique en Guyane et au Venezuela, car ils génèrent une affection de peau appelée la « papillonite ». Malgré les enjeux sociaux et économiques liés à la présence récurrente de ces papillons en zones urbaines, leur biologie et leur écologie reste quasi méconnue. La définition de méthodes spécifiques de gestion de ces papillons nécessitait au préalable d’identifier les espèces impliquées dans ces épisodes de papillonites. L’utilisation d’outils moléculaires a permis de montrer que seule l’espèce Hylesia metabus est impliquée dans les récents épisodes de papillonite en Guyane et au Venezuela. Les analyses moléculaires ont montrés également que les populations guyanaises se structurent en deux clusters génétiques distinguant la côte et l’intérieur de la Guyane et se distinguant au plan génétique des populations du Venezuela. Une approche basée sur l’étude du comportement de reproduction a été utilisée afin de préciser la temporalité d’émission de la phéromone sexuelle et ouvre de nouvelles perspectives pour l’identification de ces composants.

Visio conférence

Adresse IP 194.214.202.146
Numéro de la conférence 721633
Mot de passe 9731
Téléphone ou RNIS +33 (0)4 26 68 73 07

Via un navigateur Web (PC, tablette, smartphone) : lien scopia
Aide à l’utilisation de ce lien (cf page 9)
Aide mise à jour Scopia, janvier 2016 (Client)

Salle Silvolab (Campus de Kourou)

AgendaTous les événements

Brèves Toutes les brèves