Exposé chercheur invité

Pierre-Olivier ANTOINE (ISEM, Université de Montpellier) et Arnauld HEURET (Université de Guyane)

Le bassin amazonien abrite la plus vaste forêt tropicale actuelle, dotée d’une biodiversité terrestre et aquatique unique à l’échelle du globe. Aujourd’hui, les aléas climatiques et le fractionnement des habitats lié à la déforestation mettent en péril l’équilibre précaire de ces écosystèmes incroyablement complexes.
La biodiversité amazonienne a-t-elle toujours été aussi riche au cours des temps géologiques ? Quelles sont les modalités de son émergence et de sa dynamique, les conditions qui l’ont façonnée dans le temps profond ? Quels organismes vivaient jadis dans ce qui est aujourd’hui l’Amazonie ? Que connaît-on de ce lointain passé en Guyane ?
Cette dernière question restait jusqu’alors obstinément sans réponse, notamment en raison d’une couverture sédimentaire à la fois très réduite et inexorablement altérée. Un groupe de géologues, paléontologues et acteurs naturalistes de Guyane et de France hexagonale s’est alors formé en 2016, avec l’objectif têtu de débloquer les compteurs des archives paléontologiques du territoire. Ces efforts commencent à payer, notamment avec la découverte à Kourou de niveaux littoraux fossilifères, probablement déposés au cours de la dernière glaciation. Ces niveaux sont en cours d’exploitation en ce moment-même. Inutile de dire qu’ils n’ont pas encore livré tous leurs secrets… La conférence fera la part belle à cette belle aventure, où la paléontologie croise sans complexe l’histoire spatiale de demain !

Visio conférence

Adresse IP 194.214.202.146
Numéro de la conférence 729360
Mot de passe 9731
Téléphone ou RNIS +33 (0)4 26 68 73 07

Via un navigateur Web (PC, tablette, smartphone) : lien scopia
Aide à l’utilisation de ce lien (cf page 9)
Aide mise à jour Scopia, janvier 2016 (Client)

Salle Silvolab (Campus de Kourou)

DiaryTous les événements

News items Toutes les brèves