Soutenance de Master EFT

Amélie Cheliout (Master BioGET AgroParisTech-Université de Montpellier, Accueil : INRAE, Réseau RITA, Gis PIClég)

Le projet AgroEcoTom vise à promouvoir des stratégies agroécologiques innovantes mobilisant les régulations biolo-giques pour faire face au flétrissement bactérien qui touche la production de tomate dans les Antilles. Pour y ré-pondre, le Centre Inrae Antilles-Guyane expérimente des Systèmes de Culture (SdC) innovants co-conçus avec des producteurs du territoire dans le cadre d’expérimentations-systèmes. La participation des agriculteurs dans ces démarches permet de développer des SdC à la fois performants sur le plan agroécologique et réalisables sur le plan technique dans les exploitations. Dans cette étude, nous analysons une expérimentation-système en Guadeloupe basée sur la culture de la tomate afin de tester un ensemble de pratiques agroécologiques favorisant la mycorhization. En effet, il a été prouvé que les Champignons Mycorhiziens à Arbuscules (CMA) indigènes sont un moyen efficace de lutte biologique contre l’impact du flétrissement bactérien. Ce mémoire propose une analyse croisée des données de l’expérimentation et d’enquêtes réalisées auprès d’agriculteurs producteurs de tomates pour répondre à la problématique : quels sont les freins et les leviers à la mise en place de pratiques agroécologiques qui favorisent la mycorhization ?

Visio conférence

Adresse IP 194.214.202.146
Numéro de la conférence 724529
Mot de passe 9731
Téléphone ou RNIS +33 (0)4 26 68 73 07

Via un navigateur Web (PC, tablette, smartphone) : lien scopia
Aide à l’utilisation de ce lien (cf page 9)
Aide mise à jour Scopia, janvier 2016 (Client)

Salle Silvolab (Campus de Kourou)

DiaryTous les événements

News items Toutes les brèves