Events

You may subscribe to the diary: an iCal calendar will be downloaded. Add it to your agenda software.

January 2020 - March 2020

  • January
  • Monica ARIAS (CNRS, UMR CEFE)

    Les relations entre les humains et les insectes bénéfiques mais aussi nuisibles ont toujours été étroites et sont affectées par les changements globaux actuels. Ces changements peuvent notamment entraîner une augmentation des contacts entre les insectes nuisibles et les humains, comme cela semble être le cas pour deux groupes de papillons Saturniidae : Hylesia metabus («papillon de cendre» en Guyane) qui produit une dermatite et les espèces du genre Lonomia qui produisent des syndromes hémorragiques.
    Après avoir donné un aperçu de mes travaux de thèse et de postdoc sur l’évolution des défenses antiprédatrices chez les insectes, je présenterai mon projet de recherche en cours de démarrage qui vise à comprendre les facteurs écologiques augmentant le risque de contact entre l’homme et les papillons nuisibles de l’espèce H. metabus et du genre Lonomia dans un contexte de changement global.

    Visio conférence

    Adresse IP 194.214.202.146
    Numéro de la conférence 727946
    Mot de passe 9731
    Téléphone ou RNIS +33 (0)4 26 68 73 07

    Via un navigateur Web (PC, tablette, smartphone) : lien scopia
    Aide à l’utilisation de ce lien (cf page 9)
    Aide mise à jour Scopia, janvier 2016 (Client)

    Salle Silvolab (Campus de Kourou)

  • Marine CAMBON (INRA, UMR Biogeco)

    Pathogens can evolve inside their host, and the importance of this mutation-fueled process is increasingly recognized. A disease outcome may indeed depend in part on pathogen adaptations that emerge during infection. It is therefore important to document these adaptations and the conditions that drive them. In our study, we took advantage of the possibility to monitor within-host evolution in the insect pathogen X. nematophila. We demonstrated that selection occurring in aged infection favors Lrp defective mutants, because these metabolic mutants benefit from a growth advantage in stationary phase (GASP). We also demonstrated that these mutants have reduced virulence and impaired transmission, modifying the infection outcome. Beyond the specific case of X. nematophila, we propose that metabolic mutants are to be found in other bacterial pathogens that stay for many generations inside their host.

    Visio conférence

    Adresse IP 194.214.202.146
    Numéro de la conférence 727946
    Mot de passe 9731
    Téléphone ou RNIS +33 (0)4 26 68 73 07

    Via un navigateur Web (PC, tablette, smartphone) : lien scopia
    Aide à l’utilisation de ce lien (cf page 9)
    Aide mise à jour Scopia, janvier 2016 (Client)

    Salle Silvolab (Campus de Kourou)

  • Marine CAMBON (INRA, UMR Biogeco)

    I will briefly present my current postdoc project which aims at evaluating the potential for using leaf microbiota metabarcoding data to monitor forest ecosystems. More precisely, we will try to assess the following questions: (i) Do trees leaf microbial communities contain signature (i.e. biomarkers) of past and current drought stress? (ii) Can we predict trees drought stress status from NGS data of leaf microbial communities using supervised machine learning?

    Visio conférence

    Adresse IP 194.214.202.146
    Numéro de la conférence 727946
    Mot de passe 9731
    Téléphone ou RNIS +33 (0)4 26 68 73 07

    Via un navigateur Web (PC, tablette, smartphone) : lien scopia
    Aide à l’utilisation de ce lien (cf page 9)
    Aide mise à jour Scopia, janvier 2016 (Client)

    Salle Silvolab (Campus de Kourou)

  • Carlos VAAMONDE(INRA) et Evgeny V. ZAKHAROV (Université de Guelph, Canada)

    Carlos Vaamonde (INRA), est en Guyane avec des Collègues dans le cadre du projet ANR SPHINX. Il présentera ces travaux et son équipe.
    Il est accompagné de Evgeny V. Zakharov qui présentera le projet BIOSCAN (International barcode of Life).

    Visio conférence

    Adresse IP 194.214.202.146
    Numéro de la conférence 721788
    Mot de passe 9731
    Téléphone ou RNIS +33 (0)4 26 68 73 07

    Via un navigateur Web (PC, tablette, smartphone) : lien scopia
    Aide à l’utilisation de ce lien (cf page 9)
    Aide mise à jour Scopia, janvier 2016 (Client)

    Salle Silvolab (Campus de Kourou)

  • February
  • Clara ZAREMSKI (Université de Guyane, CIRAD)

    L’agarwood est un bois issu d’interactions complexes entre le bois de certaines espèces d’arbres tels Aquilaria et Gyrinops, notamment et divers micro-organismes, notamment fongiques et bactériens. Ce bois est utilisé depuis des millénaires pour son parfum aux notes chaudes et boisées. Il est commercialisé principalement en Asie et au Moyen Orient dans la parfumerie de luxe. Ce bois modifié, qui demande du temps pour que les interactions entre le bois et les micro-organismes puissent se faire, est rare et donc onéreux. De ce fait, les problématiques liées aux produits rares se posent pour l’agarwood : surexploitation de la ressource en milieu naturel avec des techniques d’exploitation prédatrices de la ressource engendrant une diminution de la qualité de l’agarwood. Pour répondre à ces problématiques et à la croissance du marché de l’agarwood, des équipes de recherche étudient des itinéraires techniques pour produire plus d’agarwood de haute qualité dans des conditions de gestion durable et c’est dans ce cadre qu’un projet de plantations d’Aquilaria a été établit en Guyane.

    Face à ces enjeux, ce travail de thèse a consisté à mener des recherches pour développer la production d’agarwood sur Aquilaria crassna en Guyane. Dans un premier temps, nous avons caractérisé les communautés fongiques présentes dans le bois d’A. crassna. Nous avons testé l’influence du mode d’induction du stress sur la production de marqueurs chimiques caractéristiques de l’agarwood et notamment montré que les pourritures fibreuses étaient à privilégier au regard de la production d’agarwood et des rendements en huiles essentielles. L’application de l’utilisation de la spectroscopie proche infrarouge, s’est révélée pertinente pour discuter de la qualité des agarwood au regard de la composition chimique. Enfin, le développement d’une méthodologie a permis de tester la capacité de cellules de cals d’A. crassna de produire des terpènes qui à terme permettra d’approfondir les connaissances sur les mécanismes de défense.

    lieu : Université de Guyane, Amphithéâtre A

    Visio conférence

    Adresse IP 194.214.202.146
    Numéro de la conférence 726018
    Mot de passe 2649
    Téléphone ou RNIS +33 (0)9 88 83 00 07

    Via un navigateur Web (PC, tablette, smartphone) : lien scopia
    Aide à l’utilisation de ce lien (cf page 9)
    Aide mise à jour Scopia, janvier 2016 (Client)

  • Philippe GERARDIN (PU)

    Christin et Phuilipe Gérardin travailllent tous les deux au LERMAB (Laboratoire d’études et de recherche sur le matériau bois). Ils s’intéressent à la valorisation des biomolécules du bois et partageront l’approche développé dans leur laboratoire sur ces questions autour la valorisation des biomolécules du bois. Impliqués dans les réflexions sur la valorisation du territoire à travers le développement de filière à haute valeur ajoutée, ils discuteront des interactions avec les acteurs de la chaine de valeur de la filière bois lorraine.
    Ces questionnements rejoignent ceux des chercheurs de l’UMR Ecofog qui ont aussi à cœur d’intégrer cette réflexion autour de la valorisation optimale de la ressource, notamment les biomolécules au sein de la filière bois. L’intégration d’un nouveau maillon dans la chaine de valeur de la filière bois guyanaise est un enjeu majeur pour contribuer à un développement économique endogène.

    Visio conférence

    Adresse IP 194.214.202.146
    Numéro de la conférence 725319
    Mot de passe 9731
    Téléphone ou RNIS +33 (0)4 26 68 73 07

    Via un navigateur Web (PC, tablette, smartphone) : lien scopia
    Aide à l’utilisation de ce lien (cf page 9)
    Aide mise à jour Scopia, janvier 2016 (Client)

    Salle Silvolab (Campus de Kourou)

  • Attila BOROVICS (Forest Research Institute, National Agricultural Research and Innovation Centre, Hongrie)

    Short content:
    • Some words about circular bio-economy
    • Forest management in a changing world: Prudent use of propagation material can be an immediate response to climate change problems.
    • Sylviculture for amazonian forests
    • Agroforestry experiences from the amazon region
    • Traditional amazonian gardens: chagras
    • Some new innovative solutions in forestry: Industry 4.0 and AI

    Visio conférence

    Adresse IP 194.214.202.146
    Numéro de la conférence 728683
    Mot de passe 9731
    Téléphone ou RNIS +33 (0)4 26 68 73 07

    Via un navigateur Web (PC, tablette, smartphone) : lien scopia
    Aide à l’utilisation de ce lien (cf page 9)
    Aide mise à jour Scopia, janvier 2016 (Client)

    Salle Silvolab (Campus de Kourou)

  • March
  • Axel TOUCHARD

    Etant sélectionné pour l’oral du concours chercheur de la section 16 (chimie du vivant et pour le vivant) du CNRS je vous présenterai dans les conditions de l’audition le projet de recherche que je souhaite développer à l’UMR EcoFoG . Ainsi cet exposé qui ne durera que 10 minutes se poursuivra avec vos questions sur le projet et vos commentaires sur ma présentation orale. Cet exercice me permettra d’une part de vous présenter la thématique de recherche que j’aimerais développer à EcoFoG et d’autre part me permettra de me préparer pour l’entretien.

    Visio conférence

    Adresse IP 194.214.202.146
    Numéro de la conférence 721515
    Mot de passe 9731
    Téléphone ou RNIS +33 (0)9 88 83 00 07

    Via un navigateur Web (PC, tablette, smartphone) : lien scopia
    Aide à l’utilisation de ce lien (cf page 9)
    Aide mise à jour Scopia, janvier 2016 (Client)

    Salle Silvolab (Campus de Kourou)

DiaryTous les événements

News items Toutes les brèves