Sur l’agenda 8 décembre 2017

  • Ariane MIRABEL ( université de Guyane, Labex Ceba)

    L’importance économiques, sociale et environnementale des forêts tropicales dépend directement de leur diversité biologique. Assurer une gestion forestière durable requiert d’identifier l’impact de l’exploitation sur la diversité biologique et d’en comprendre les mécanismes.
    Nous avons analysé l’impact de l’exploitation sur la diversité des peuplements après exploitation, à partir de l’exemple de Paracou où les parcelles sont suivies depuis 30 ans. Nous avons étudié l’impact de l’exploitation sur la composition, la diversité et les caractéristiques fonctionnelles des arbres ainsi que les mécanismes de recrutement sous-jacents.
    Nous proposons une analyse des règles d’assemblage d’espèces à l’origine de la dynamique forestière et une discussion sur les conséquences et la pérennité de l’exploitation sélective.

    Salle Silvolab (Campus de Kourou)

  • Heidy SCHIMANN et Jérôme ORIVEL (INRA, CNRS, Feder Guyane, Union européenne)

    Dans le dictionnaire Larousse, négliger [verbe transitif, du latin negligere, de nec, ne pas et legere, choisir] se définit, entre autre, comme ne pas prendre soin de quelque chose, le dédaigner. La biodiversité négligée est donc cette fraction de la diversité qui pâtit d’un défaut de connaissance et/ou d’appréciation, mais auquel le projet BING va tenter de remédier. Cet exposé a pour objectif de présenter les grandes lignes du projet qui est financé par le programme opérationnel FEDER-FSE Guyane 2014-2020.

    Visio conférence

    Adresse IP 194.214.202.146
    Numéro de la conférence 729077
    Mot de passe 9731
    Téléphone ou RNIS +33 (0)4 26 68 73 07

    Via un navigateur Web (PC, tablette, smartphone) : lien scopia
    Aide à l’utilisation de ce lien (cf page 9)

    Salle Silvolab (Campus de Kourou)

AgendaTous les événements